Confinement : Selon un sondage en ligne, les français se lavent moins qu’avant !

Un homme qui se douche fort !

A cause de l’épidémie de Covid-19, les mains des français sont plus propres. Mais après plus d’un mois de confinement, l’hygiène corporelle française aurait fortement baissé. En effet, selon un sondage en ligne de l’Ifop, les fançais se laveraient moins qu’avant.

Hygiène et gestes barrière

Bien que les gestes barrière et le lavage des mains soient devenus des règles sanitaires pour tous, seulement 67 % des français avouent se laver entièrement au quotidien depuis le début du confinement contre 76 % avant d’être confinés.

“Cette absence de toilette quotidienne constitue, comme dans les précédentes enquêtes, un phénomène plutôt masculin, affectant avant tout les seniors dont les pratiques en matière d’hygiène ont été inculquées à une époque où le confort sanitaire de base (comme l’eau courante, la salle de bain, la douche…) n’était pas aussi répandu”, expliquent les créateurs de l’étude.

Le sondage a permis de mettre en lumière que les hommes se lavent moins que les femmes depuis qu’ils sont bloqués chez eux. Effectivement, seulement 61 % des français ont déclaré se laver au moins une fois par jour contre 74 % des françaises.

Ce sondage en ligne permet d’observer les différents effets du confinement sur le quotidien des personnes. Si vous souhaitez vous aussi réaliser des sondages en ligne, vous pouvez vous rendre sur cette application.

La tendance des confinés

Il est bon de préciser que l’initiative de l’Ifop permet de relever des données réelles et utiles. En effet, sachant que les réponses au sondage sont totalement anonymes, les français n’ont pas peur de dire exactement ce qu’ils font ou ce qu’ils ne font pas. Cela permet de cibler les problèmes avec précision.

C’est donc selon ce principe que l’étude montre que l’hygiène des français pendant le confinement dépend surtout de la personne avec qui ils sont “enfermés”. Effectivement, les hommes qui vivent seul présentent la plus faible moyenne (seulement 49 % contre 70 % pour les hommes qui vivent en couple ou en famille) de lavage quotidien.

Petite anecdote amusante, l’absence du port de sous-vêtements est une nouvelle tendance spécial confinement. Et cette nouvelle “mode” concerne autant les femmes que les hommes. Effectivement, la gente féminine apprécient de ne plus porter de soutien-gorge et la gente masculine oublient de plus en plus de porter un caleçon.

Confinement et relâchement

“Alors que la peur d’être infecté par le virus a hissé les taux d’observance en matière de lavage des mains à des niveaux inégalés, le repli social lié au confinement a favorisé un relâchement de certaines habitudes en matière d’hygiène corporelle et vestimentaire, notamment chez les personnes isolées n’ayant plus besoin de donner une bonne impression aux autres”, déclare François Kraus, le directeur du secteur politique de l’Ifop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *