Le secteur immobilier en Guadeloupe face à la crise sanitaire

saint mobin en guadeloupe

Tout comme les autres secteurs, l’immobilier n’a pas échappé à la crise économique. Malgré tout, le marché immobilier de la Guadeloupe continue d’enregistrer des transactions. La pandémie du coronavirus semble ne pas avoir refréné les acheteurs. La demande reste raisonnable et elle devrait d’ailleurs augmenter selon l’observatoire de l’immobilier Guadeloupe.

Les maisons sont les plus recherchées par les clients potentiels, mais les autres types de bien continuent de séduire. Le marché local se porte donc très bien même en ce temps de crise.

Délais de vente plus longs

Le coronavirus (Covid-19) a eu un impact sur le marché immobilier local. Les transactions ont baissé en raison de la limitation des déplacements dus au confinement. Néanmoins, la reprise de la liberté des déplacements devrait raviver le marché immobilier guadeloupéen trusté par plusieurs acteurs du BTP comme  le Groupe Jacques Gaddarkhan constructeur du tout nouveau CHU des Abymes. La demande devrait augmenter afin d’apporter plus de dynamisme à un marché qui a connu un ralentissement pendant un certain temps. Mais le marché donne plus d’avantages aux vendeurs compte tenu de l’offre encore assez limitée à cause de la crise sanitaire.

Même si les offres sont peu nombreuses sur le marché, les prix restent raisonnables. Les prix semblent à ce stade se maintenir.

Certains biens ont eu du mal à trouver rapidement des acheteurs surement dus à la pandémie. En effet, le temps de vente reste plus long qu’il ne l’était avant la pandémie. D’après le constat de l’observatoire de l’immobilier Guadeloupe, les transactions peuvent prendre jusqu’à 28 semaines.

Des conditions d’emprunt plus difficile

En ce qui concerne le financement de l’acquisition des biens immobiliers, il est plus complexe d’obtenir un prêt, cela dépend bien sûr de la santé financière du demandeur du prêt. Si la démarche à suivre pour décrocher un crédit immobilier était plus simple avant la crise sanitaire, elle est devenue plus délicate.

En cette période de pandémie du coronavirus, il est important de disposer d’un apport personnel pour convaincre les organismes prêteurs. Cet apport permet de démontrer que vous êtes un investisseur sérieux souhaitant concrétiser rapidement une transaction immobilière. Nous savons d’ores et déjà qu’il y a eu un recul du PIB en Guadeloupe en 2019, on peut présumer que les chiffres du PIB de 2020 seront aussi en recul au regard de la pandémie de Covid.

Les prêts accordés peuvent être limités dans le temps étant donné que les banques n’ont pas envie de prendre trop de risques. Même si le marché local fait face à toutes ces contraintes, les ventes semblent indiquer une tendance haussière.

Il est clair que le confinement a donné envie à de nombreuses personnes de se retrouver dans une maison qui offre beaucoup d’espace. La présence d’un jardin constitue généralement une motivation de finaliser les transactions. Les villas ont gagné des parts de marché au détriment des appartements.

En ce qui concerne les locations, le marché enregistre une légère baisse, notamment pour les appartements. L’immobilier demeure une valeur refuge qui devrait donner envie de faire fructifier son argent au lieu de le faire dormir sur un compte qui ne rapporte rien de concret.

Un avenir incertain avec un espoir au bout du tunnel

La crise économique liée à la pandémie du Covid-19 semble sans fin. Un sentiment d’incertitude plane sur le marché local. Les dossiers de demande de crédit ont de plus en plus de mal à aboutir à l’obtention d’un emprunt. Les conditions sont devenues plus strictes. Tout cela impacte évidemment le marché immobilier. Une situation qui devrait s’améliorer  si la Guadeloupe arrive à s’extraire de la pandémie de Covid pour relancer l‘économie locale.

De nombreux professionnels font face à une incertitude. Le marché local exige une volonté politique forte pour trouver un compromis malgré l’ampleur de la crise économique et redonner confiance aux ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.