7 Conseils utiles à prendre en compte avant d’acheter un chalet en bois

chalet en bois de bonne qualité

Le chalet en bois est de plus en plus populaire dans l’Hexagone. Celui-ci a de nombreux avantages. Il est durable, écologique et moins cher qu’une construction traditionnelle en briques ou en béton. Il est essentiel de choisir le chalet en bois habitable livré monté adapté à vos envies et besoins. Les principales considérations à prendre en compte incluent le style, la taille, le but et l’emplacement sur le terrain.

La vie au vert vous tente ? Voici quelques conseils à garder en tête avant de vous lancer dans l’acquisition du chalet en bois de vos rêves.

1 – Bien évaluer son budget pour un chalet en bois

Nombreux sont les acheteurs qui sous-estiment les coûts : les frais d’acquisition, l’assurance  habitation, les taxes, l’eau chaude, le chauffage et les services de téléphonie ou d’internet sont à prévoir. Sans oublier que selon la taille et l’emplacement du chalet en bois, les impôts fonciers peuvent vites augmenter.

Néanmoins, les coûts d’acquisition d’un chalet en bois restent beaucoup moins élevés que pour une construction traditionnelle. En effet, une construction en bois s’installe en quelques semaines. Les différents éléments sont pré-fabriqués en usine et n’ont plus qu’à être assemblés sur le chantier. Ainsi, le temps de construction est réduit tout comme pour les coûts de main d’œuvre.

2 – Les fondations d’un chalet en bois

Vous avez l’intention d’acheter un chalet en bois pour en faire votre résidence principale ou secondaire ? Si vous pensez y séjourner pendant les longues périodes d’hiver, les fondations doivent faire l’objet d’une attention particulière.

Dans le cas de fondation sur pilotis, pensez à interroger le vendeur sur l’âge de la structure et faites inspecter leur solidité et leur niveau d’usure. Pour les fondations en béton, il faudra faire contrôler l’absence de fissures ou d’affaissement.

Si vous faites construire votre chalet en bois, en règle générale, un sol stable a besoin d’une fondation oscillant entre 60 cm et 1 m de profondeur. En cas d’instabilité, la profondeur peut aller jusqu’à 5 mètres pour que les fondations soient bien solides.

3 – La conformité d’un chalet en bois

La conformité d’un chalet en bois aux normes environnementales n’est pas chose facile à évaluer pour un acheteur. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un inspecteur qualifié. Cette étape ne doit pas être négligée, d’autant qu’un chalet en bois est soumis à des règles.

4 – La conformité de la fosse septique

Il vaut mieux vérifier la conformité et l’état de la fosse septique, car elle fait souvent partie des problèmes rencontrés lors de l’achat d’un chalet en bois. Doit-elle être remplacée ? Sa capacité est-elle suffisante ? Est-elle reliée à un champ d’épuration ?

L’installation d’une fosse septique permettant un traitement physique et biologique est donc nécessaire. Vous pouvez recueillir les documents utiles auprès du vendeur ou même auprès de la municipalité.

5 – Est-ce une zone inondable et accessible en hiver ?

Exigez un certificat de localisation. Assurez-vous que votre terrain n’est pas situé dans une zone inondable. Vérifiez également qu’il n’empiète pas sur une bande de protection riveraine sans droits acquis.

De plus, informez-vous sur l’état du chemin d’accès en hiver. Demandez qui s’occupe du déneigement et si des frais y sont associés.

6 – Le système d’alimentation en eau

Un chalet en bois est fréquemment trop isolé pour avoir accès au réseau de distribution en eau de la ville. L’alimentation se fait souvent par captage des eaux souterraines grâce à un puits de surface ou un puits artésien. Le puits artésien, puisant en profondeur, présente l’avantage de fournir une eau naturellement filtrée et en quantité suffisante quelle que soit la saison.

Avant d’acheter un chalet en bois, il est important d’interroger le vendeur sur les informations concernant la date d’installation du puits et l’entretien qui a été effectué. Sachez qu’il est recommandé de faire analyser l’eau d’un puits deux fois par an pour s’assurer de l’absence de bactéries.

7 – Considérez les détails et les accessoires d’un chalet en bois

Différents styles et tailles de chalet en bois peuvent offrir différentes combinaisons de détails et d’accessoires. Lors du choix d’un chalet en bois, il est important de savoir si vous en souhaitez un à étage, de définir le nombre de fenêtres et de portes, la taille de ces dernières, ou encore le type de toit.

Le plancher

Certains chalets en bois sont vendus avec planchers, d’autres sans. Un chalet en bois avec un plancher n’est pas toujours nécessaire. Si vous utilisez le chalet en bois comme garage pour une voiture, une moto ou un équipement de jardin, nous vous recommandons d’installer une chaussée solide et de choisir un chalet en bois sans sol. L’équipement de jardin lourd ou les véhicules peuvent casser un sol en bois.

Un chalet en bois avec un sol en bois est pratique à utiliser si vous n’avez pas la possibilité d’installer un sol en carrelage ou en gravier plus solide. Par ailleurs, les planchers en bois doivent être imprégnés pour durer longtemps et protéger vos biens de l’humidité.

Les fenêtres et portes

Plus le chalet en bois est grand, plus il a de fenêtres. Lorsque vous choisissez le vôtre, faites attention à la quantité de lumière dont vous avez besoin. Vous souhaitez vous cacher des regards indiscrets au sein de votre intérieur, choisissez alors un chalet en bois avec le moins de fenêtres possible. De plus grandes fenêtres et de larges portes permettent à plus de lumière d’entrer dans le chalet en bois. Ceci est particulièrement important si vous ne prévoyez pas d’installer beaucoup d’éclairage à l’intérieur et réduire ainsi vos factures d’énergie.

Lors du choix d’un chalet en bois, il est important de faire attention à la qualité, à la fonctionnalité et à la taille de la porte. Il existe deux types de portes : simples, en planches pleines rabotées et des portes en bois à joints longitudinaux (également appelés joints à entures multiples). Les portes en bois à joints longitudinaux ont une plus grande résistance à l’humidité et à la déformation et sont aussi verrouillables.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il faut savoir pour préparer l’achat d’un chalet en bois, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.