Ai-je le Droit de Mettre une Balancelle de Jardin dans Ma Copropriété ?

Balancelle de jardin en bois

Vous projetez d’installer une balancelle de jardin dans votre copropriété ?

Avant de vous lancer dans le choix du modèle idéal, assurez-vous que l’installation de ce mobilier de jardin fait partie des aménagements permis par votre règlement de copropriété. En outre, suivant que l’emplacement choisi pour installer votre balancelle relève des parties communes ou privatives de votre immeuble, une autorisation préalable du syndicat de copropriété peut être requise ou non.

Puis-je mettre une balancelle dans ma copropriété ?

Immeuble copropriété, avec un balcon fleuri

Tout va dépendre de ce que prévoit votre règlement de copropriété pour ce type d’équipement et son installation. S’il ne l’interdit pas formellement vous pourrez installer votre balancelle. Sachez cependant qu’en fonction du statut sous lequel est classé le jardin ou l’espace en copropriété choisi, une autorisation préalable du syndic peut être absolument requise avant l’installation de votre balancelle.

Voici un aperçu des cas possibles auxquels vous pourrez être confronté :

  • Le jardin, le balcon ou la terrasse, intègre vos parties privatives dans l’immeuble : dans ce cas, vous pourrez installer votre balancelle sans aucune forme d’autorisation préalable. La seule exigence posée par la loi, ne pas troubler ou nuire au voisinage
  • Le jardin ou l’emplacement choisi intègre les parties communes de l’immeuble : tous travaux et installations entreprises y compris celle de votre balancelle ne seront possibles qu’avec une autorisation préalable du syndic.
  • Le jardin ou l’emplacement choisi est une partie commune à « jouissance exclusive » : dans ce cas, le syndic garde un droit de regard sur l’utilisation de l’espace en question ou du jardin. Le ou les copropriétaires auxquels revient la jouissance peuvent installer leur équipement en respectant les règles ou restrictions posées par le syndic.

A qui demander l’autorisation ?

Vous devez adresser votre demande d’autorisation au syndicat de copropriété préalablement à l’installation de votre balancelle. Celle-ci sera soumise à un vote de l’assemblée générale des copropriétaires. Conformément aux règles de vote en assemblée générale de copropriété, l’autorisation ne peut vous être accordée qu’à condition d’être approuvée par la majorité absolue des copropriétaires présents ou représentés.

Une fois l’autorisation obtenue avec succès, vous n’aurez plus qu’à décider du type de balancelle de jardin adapté à vos besoins et le faire installer.

Quel type de balancelle de jardin choisir ?

Pour l’installation de votre assise vous avez le choix entre deux grands types de balancelles de jardin : les balancelles de jardin sur pieds et les balancelles de jardin suspendues. Quel que soit le type de balancelle qui aura retenu votre attention, veillez à choisir un modèle ne gênant pas votre copropriété.

Comme l’indique leur appellation, les balancelles sur pied sont des modèles disposant de pieds ou socle rigide et robuste permettant de les stabiliser sur le sol. Le principal atout de ce type de balancelle réside dans la stabilité de l’assise qu’elle peut vous procurer.

Quant aux balancelles suspendues, elles sont dotées d’une assise suspendue, soit sur une poutre, soit sur un plafond parfaitement solide. Indépendamment du type, les balancelles se déclinent aussi dans une variété de matières que vous devrez choisir en considérant le facteur météo/intempérie dans votre localité. Vous devrez également tenir compte du design et du niveau de confort d’assise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.