Rédiger un testament ou comment éviter un conflit entre héritiers ?

Testament fait à la main

Il est monnaie courante qu’un décès face ressurgir des rancoeurs entre les héritiers. Une succession mal préparée se révèle donc être souvent une source de conflit. De votre vivant vous avez le pouvoir de l’éviter, avez-vous pensé à rédiger un testament ?

Comment rédiger un testament ?

Le testament est un acte juridique écrit de la main de son auteur ou de celle d’un notaire dans le but d’organiser sa succession de son vivant. En tout et pour tout, il existe quatre formes de testament. Les plus utilisés en France sont cependant le testament olographe et le testament authentique.

Le testament olographe

Le testament olographe est le plus apprécié en France, car il est tout simplement le moins contraignant, le plus simple et le moins cher à effectuer. En effet, il est le seul testament pouvant être entièrement rédigé en privé et directement par la main du testateur.

Une rédaction manuscrite, signature et date (jour, mois et année) comprise ou dans le cas contraire, il sera déclaré sans valeur juridique. Ce testament demande également une grande précision dans la formulation pour éviter différentes interprétations et donc créer des conflits entre héritiers.

Le testament authentique

Le testament authentique est un acte juridique public devant être réalisé en présence d’un notaire et deux témoins ou d’un témoin et de deux notaires. Il est dit authentique, car il est écrit directement par un officier public ministériel (le notaire) sur les directives du testateur (le client).

Son avantage face à un testament olographe, c’est qu’en étant écrit et authentifié par un notaire, il est l’acte testamentaire naturellement conforme au code civil. Il présente donc moins de risque d’être contesté par les héritiers se pliant, en théorie, à la précise volonté du testateur.

Les conflits entre héritiers

Il existe d’innombrables causes pouvant conduire au conflit entre les héritiers. Sans entrer dans une liste exhaustive, on peut cependant donner quelques sources récurrentes : un partage des lots qui ne convient pas, des droits d’héritiers qui ne sont pas respectés, des problèmes qui sont liés à l’assurance-vie…

Dans ces différents cas, l’héritier incriminé peut entrer en conflit avec ses frères et soeurs, le conjoint survivant (particulièrement dans le cas des familles recomposés) ou avec un légataire (personne recevant l’intégralité des biens du défunt).

Pour faire entendre son désaccord ou ses droits, l’héritier refuse généralement de signer les actes du notaire ou de répondre aux sollicitations. Il bloque ainsi la succession pendant un temps indéterminé et jusqu’à la résolution du litige.

Avocat spécialisé en droit de succession

Dès lors où un litige éclate et que la succession se retrouve bloquée, faire appel à un avocat spécialisé en droit de succession se révèle être une aide précieuse afin de démêler le contentieux entre les héritiers.

Le rôle de l’avocat dans cette affaire est ainsi d’établir une stratégie de défense dans les intérêts de son client. Cela passe généralement dans un premier temps par une phase de négociation afin d’essayer de régler le conflit à l’amiable.

Cependant, faute d’accord entre les différentes parties, c’est devant le Tribunal de Grande Instance que la procédure contentieuse sera engagée, afin d’être tranchée par l’impartialité d’un juge. Pour éviter cette situation délicate à vos descendants, ne négligez donc votre testament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *