Châssis et capote de 2 CV, ce que vous devez savoir

Une 2cv rénové

Le côté vintage de la 2CV lui procure un charme qui perdure dans le temps et sa capote en toile qui lui vaut même le statut de véhicule décapotable. Mais avec le temps, cette pièce ainsi que le châssis du véhicule peuvent subir des dégâts irrémédiables. Avant de les remplacer, sachez effectuer les bons diagnostics.

Capote de 2 CV, pensez à détecter les premiers signes d’usures

La toile de la capote d’une 2CV est faite de toile de grain et de coton résistant. Cependant, le fait de le plier et de le déplier peut rapidement provoquer des usures, en particulier au niveau des jointures qui la relient aux restes de la voiture. Il est donc nécessaire de vérifier en premiers ces coins assez souvent. Sous l’effet du temps, de petites fissures peuvent également fragiliser la toile. À ce moment, il est nécessaire de la remplacer.

Les systèmes d’ouvertures de la capote d’une 2CV

Il faut savoir que la capote d’une 2CV peut avoir un système d’ouverture extérieur ou intérieur. La capote peut disposer en principe des deux systèmes, c’est-à-dire qu’elle peut à la fois s’ouvrir de l’intérieur comme de l’extérieur. L’ouverture en interne est plus appréciée, car cela vous éviter de sortir de la voiture pour l’ouvrir.

Comment établir un diagnostic sur l’état du châssis de votre 2CV ?

Le châssis de la 2CV est la base sur laquelle l’ensemble de votre véhicule est érigé. Afin de réaliser un bon diagnostic de celui-ci, vous devrez avant tout voir l’état général de la carrosserie de votre voiture. En effet, en remarquant certaines ouvertures du capot surtout au niveau des phares. À part cela, des bâillements et même des détachements sur les joues d’ailes sont également des indices significatifs.

Ce qu’il ne faut pas faire

Aux premiers signes de dégradation du châssis, certains « bricoleurs » la renforcent en usant de tôles trop épaisses et rigides. Parfois, à cause des trous causés par les corrosions, colmater les brèches ne suffit pas. Afin de limiter les dégâts, d’autres personnes effectuent des raccommodages tout aussi futiles qu’inefficaces. De plus, il faut savoir que la loi interdit l’utilisation de châssis soudés.

Pour conclure, avant de remplacer le châssis et la capote de votre 2CV, vous devrez savoir reconnaître les signes distinctifs de leurs dégradations. Ensuite, faire appel à un professionnel est recommandé que ce soit dans la restauration, la réparation ou le remplacement de certaines pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *