Séminaire d’entreprise : Ce qu’il ne faut pas faire

Séminaire d'entreprise

Le séminaire d’entreprise est un format d’événement qui a de nombreuses vertus. Il développe l’esprit d’équipe, favorise la créativité des salariés, améliore les relations entre collègues et favorise l’engagement des équipes dan les résultats de l’entreprise. En bref, il améliore l’efficacité et la productivité d’une société. Mais organiser un tel rendez-vous peut parfois relever du challenge. En effet, quelques erreurs courantes peuvent transformer l’événement en désastre… ou tout simplement le faire manquer ses objectifs. Découvrez les choses à ne pas faire lorsqu’on organise un événement d’entreprise.

Choisir un matériel de sonorisation inadapté

Que serait un séminaire d’entreprise sans sa soirée dansante. Si ce rendez-vous permet de présenter les comptes de l’entreprise et de faire le point sur les grands projets, il se termine généralement dans une ambiance plus festive qui laisse généralement de bons souvenirs aux salariés. Sauf dans les cas où la sonorisation ou l’éclairage adapté sont sous-dimensionné. Imaginez la déception des salariés qui passent la journée à attendre ce temps fort pour se trouver face à une petite enceinte d’appoint…

Si la technique n’est pas votre fort, il peut être préférable de faire appel à un prestataire événementiel comme Lya Pro qui vous assurera de sélectionner une sonorisation à la hauteur de l’événement et ainsi éviter le fiasco.

Ne plus parler du séminaire dès la fin de l’événement

Le rôle premier d’un séminaire d’entreprise est d’améliorer l’efficacité des équipes au travail. Cela passe par le bien-être, les bonnes relations et la capacité de décision collective. Durant ces réunions, on laisse souvent un temps de parole aux salariés ou à leurs représentants pour exposer des idées Bottom-top.

L’objectif est alors de faire vivre ces idées à l’issue du séminaire en lui-même. Une des erreurs courantes de la part de dirigeants est d’avoir le sentiment d’être ouvert à l’open-innovation et au management participatif simplement car les salariés ont pu avoir la parole pendant un temps limité. Du côté du personnel, l’impression peut être toute autre : « à quoi bon ».

La solution est alors de donner un écho à ces idées après l’événement en lançant par exemple des ateliers, des groupes de travail ou des sondages pour pouvoir les concrétiser et les appliquer au quotidien.

Ne pas communiquer en amont

Dans l’organisation d’un événement, la règle d’or est d’anticiper. C’est encore et toujours la meilleure façon d’éviter de rencontrer des problèmes dans le déroulement de la manifestation. Il en est de même pour la mobilisation des salariés : il est indispensable de communiquer bien en interne en avance, et ce pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord, pour une simple raison d’organisation. Pour que le séminaire se déroule sans tension, il faut permettre aux salariés de s’organiser dans leur travail en ne programmant rien sur les journées de l’événement mais aussi dans leurs solutions de déplacement.
  • Ensuite pour une question d’efficacité du séminaire. Si on veut vraiment impacter positivement les esprits et l’organisation, il faut faire monter la sauce. Pour cela, il faut passer par une étape de teasing et de communication interne.
  • Enfin, pour être sûr de coller au plus prêt des attentes et des problématiques des salariés, pourquoi ne pas les faire participer en amont en organisant des ateliers participatifs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *