Se mettre en bonnes conditions avant un match (que manger, les exercices à faire…)

Préparation indispensable de son match

L’activité sportive demande l’utilisation de beaucoup d’énergie. C’est la raison pour laquelle avant d’entamer un match, le corps doit être à 100 % de ses capacités. L’idéal serait d’être prêt 3 h de temps avant un match. À quelques heures du match, l’on ne peut se permettre de faire n’importe quelle activité à n’importe quel moment ou de manger ce qu’on veut au moment.

Repas adéquat

Pour réussir à se mettre dans de bonnes conditions avant le match, il est important de veiller à son hygiène alimentaire. Ceci ne devrait normalement pas être fait uniquement à quelques jours, mais devrait faire partir de votre quotidien afin d’habituer votre corps à un tel régime alimentaire. Mais pour le compte de cet article, nous nous concentrerons plus sur les derniers moments à passer avant le match.

À prendre la veille

Le plus important dans une telle situation est de réussir à passer un sommeil paisible. Vous devez alors supprimer tout ce qui sera difficilement digérable comme les concombres, la viande rouge, les sauces de même que les boissons alcoolisées. Mais, il est bien possible de profiter pour augmenter le taux de glucides. Et avant de vous coucher, il est recommandé de prendre de la tisane ou des verveines et surtout pas de la menthe.

À prendre le jour du match

Votre dernier repas avant le match doit être pris 3 heures de temps avant le match. Surtout évitez de prendre un repas lourd qui vous sera d’une digestion difficile. Il faudra alors prendre une demi-heure avant le repas un verre d’eau minérale. Et prendre au moins deux fruits bien murs quinze minutes après. Cela peut être de la banane ou de la pomme ou encore une salade de fruits.

Votre repas pourra alors être composé, soit de la salade ou de la tomate pelée accompagnée d’au plus 200 g de riz ou de pommes de terre. Prenez le tout avec du fromage blanc et un peu de pain. 20 minutes après le repas vous pouvez boire à votre gré, toujours de l’eau minérale.

Exercice à faire

Ce n’est pas à quelques heures du match que vous allez vous préparer. Il s’agit en réalité que d’un réveil musculaire. Il sera composé de :

  • 7 minutes de marche.
  • 7 minutes d’étirements. Il faut commencer par le dos et tenir uniquement compte des grands muscles sans forcer. Ce n’est pas le moment de vous blesser. Vous vous sentirez bien après cela.
  • 7 minutes de footing ; vous devez altérer les petits pas et les mouvements d’épaules.
  • 15 minutes composées de jeux musculaires sur place. Finissez cette phase avec une quinzaine d’abdos.
  • 7 minutes d’étirements. Cette fois-ci, il faudra étirer les quadriceps, les mollets et les ischions jambiers sans oublier les fessiers les épaules, le dos et les bras. Vous ne devez surtout pas dépasser 10 secondes pour une position d’étirement. Finissez le réveil musculaire avec 3 à 4 accélérations en footing.

Vous ne devez surtout pas oublier le plus important. Il ne serait pas professionnel de vous fatiguer avant le match en essayant de faire un réveil musculaire.

À éviter

À quelques heures du match, il y a certaines erreurs à ne pas commettre. Il ne faut surtout pas banaliser le petit déjeuner encore moins le goûter ou encore plus dangereux de se priver de la nourriture pendant 24 heures. Évitez d’abuser de la nourriture en pensant prendre des forces. Aucun aliment ne permet d’avoir une performance qui serait hors normes. Il faudra aussi éviter de prendre du sandwich, de l’alcool ou des produits acides comme du vinaigre ou du citron.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *