Rechercher des économies d’énergies dans les banques ?

Réflexion sur l'énergie

Dans le but de répondre aux objectifs du développement durable surtout en ce qui concerne la sphère environnementale, beaucoup d’entreprises en se référant au rapport RSE ont dû investir dans les énergies renouvelables afin d’économiser de l’énergie. Cela permet d’éviter par exemple les émissions de gaz à effet de serre qu’entraîne le réchauffement climatique et limiter la consommation d’énergie, ou encore éviter les pertes sur l’énergie produite. Et pour y arriver il leur faut un certain financement, qui dans la majorité des cas provient des banques aidé par des outils adéquats comme des logiciels d’analyses de données. Comment rechercher donc des économies d’énergies dans le domaine bancaire.

L’économie d’énergie : une culture de l’efficacité énergétique au sein des entreprises

L’efficacité énergétique est le résultat qui provient d’une économie d’énergie et qui est le rapport entre ce que produit le dispositif ou le système, et ce qu’il absorbe comme énergie. Il s’agit de consommer moins et mieux et pour cela l’économie d’énergie est un critère clef pour coller aux besoins de réduction énergétique. L’économie d’énergie vise à réduire les coûts (directs et indirects) écologiques, économiques et sociaux induits par la production, le transport. La consommation d’énergie doit être en conformité avec les objectifs des rapports RSE. Celui-ci augmente la sécurité énergétique, l’adaptation au changement climatique et de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, de la transition énergétique, et plus encore de la transition écologique. Vu cet état de chose, les entreprises font donc recours aux institutions financières pour un certain financement.

Recherche de financement pour la réalisation de l’économie d’énergie : Rôle des institutions financières

Il est difficile pour les entreprises de réaliser des économies d’énergies toutes seules. Et donc, pour les aider à réaliser cette performance énergétique en vue de respecter les ODD, les institutions financières telles que les banques (Banque Mondiale et les Institution du Breton Woods) s’engagent à aider celles-ci.

On dénombre ainsi un bon nombre de financements s’élevant à des millions ou milliards d’euros ou de dollars, encourageant les économies d’énergie (bon de prêts, niveau de baisse des conditions d’épargne-logement lorsqu’il s’agit des travaux dans le domaine énergétique) et pour financer les travaux via un contrat de performance énergétique par lesquels un investisseur aide l’entreprise qui réalise les travaux et se finance avec le revenu issu des économies réalisées. On parle souvent des éco-prêts à taux zéro. Cette politique monétaire de recherche de financement joue un rôle crucial dans l’allocation du capital pour la transition énergétique. Mais ceci n’est possible que grâce aux outils d’analyse de données de ces financeurs tel que le Data-Analytics et son exploitation dans le domaine du retail par exemple

Les banques et l’analyse des données pour le financement

Les banques, dans le souci du développement durable octroient des prêts aux entreprises pour réaliser des économies d’énergie. Mais bien avant cela, ils procèdent (banques & entreprises) à certaines analyses qui ne sont possibles que grâce à des outils ou logiciels performants tel que la solution « Deepki Ready ». Ce genre d’outils est très utilisé dans les entreprises et leur permet de faire accroître leur chiffre d’affaire grâce à la recherche de gisements potentiels. Il permet donc de prendre de meilleures décisions et de tirer des conclusions après examen des données primaires enregistrées.

Les banques analysent donc les transactions et les dépenses pour empêcher les fraudes et s’assurer que les entreprises (surtout celles du « retail ») sont en règle vis-à-vis de la loi et répondent à leurs besoins RSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *