Paquets neutres: dis moi, tu fumes quoi ?

Fumeur

La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Mme Marisol Touraine, vient d’annoncer l’engagement de la France à vouloir instaurer des paquets neutres standardisés pour les produits du tabac en France.

Des paquets de cigarettes sans marque, neutres ayant perdu tout signe distinctif : c’est l‘engagement de la ministre de la Santé Marisol Touraine.  Bientôt, impossible d’afficher ses préférences de fumeur. Le Comité National Contre le Tabagisme se félicite  de cette décision plus que symbolique.
Mais  en quoi acheter des paquets qui ne se distingueront qu’une fois l’objet ouvert et la clope allumée ?  Un frein pour les accros des volutes bleues ?  En fait, la cible visée est plutôt les jeunes non initiés. Karine Gallopel-Morvan, chercheur en marketing social à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique nous éclaire « Les paquets neutres standardisés par rapport aux paquets actuels sont considérés comme ternes, peu stylés et ne renvoient plus à l’imaginaire de la marque, univers essentiel dans le déclenchement de l’acte d’achat. Les paquets neutres ne donnent pas envie d’être achetés et en ce sens, ils constituent un frein majeur à l’initiation des plus jeunes dans le tabagisme. Exit le glamour, la surface des paquets sera utilisée  pour des messages de prévention. L’Australie saute le pas en décembre, le Royaume-Uni a engagé une consultation nationale pour l’instauration de cette disposition. et l’Union Européenne révise actuellement une directive qui devrait permettre leur adoption en France et dans les autres pays. Marisol Touraine suit  une des recommandations faites par l’ancien député UMP Yves Bur. « Le soutien de la France est donc particulièrement important à un moment où le lobby de l’industrie du tabac s’efforce par tous les moyens d’empêcher l’adoption d’une mesure qui pourrait conduire à une réduction de la consommation et préserver des milliers de vies » souligne le Pr Martinet, Président du Comité National Contre le Tabagisme.
Peut-être enfin une mesure non stigmatisante mais efficace parce qu’elle joue sur le coté bling, bling qui séduit tant les jeunes : ça ne sera plus branché de sortir son paquet anonyme. Et c’est une fumeuse qui a débuté au lycée qui parle !

Archive du mercredi 1 août 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *