Lyon : la gauche en bonne posture pour les législatives

Politique

Dimanche aura lieu le premier tour des élections législatives. Dans le Rhône, la gauche devrait conserver la 2e circonscription et pourrait conquérir le siège de Michel Havard dans la 1ère circonscription.

Une enquête, réalisée par Ipsos pour Tribune de Lyon, révèle que la gauche serait en mesure de gagner dans les 1ère et 2e circonscriptions. Dans la 1ère circonscription du Rhône, bastion de la droite depuis 1988, la gauche serait en effet créditée de 53% d’intentions de vote au second tour, contre 47% pour le député sortant UMP Michel Havard, élu en 2007 avec 51,5% des voix. Mais le premier tour est a surveillé de très près. En effet, c’est dans cette circonscription que règne une tension palpable entre le candidat écologiste investi par le PS, Philippe Meirieu, et le candidat dissident, Thierry Braillard, soutenu par le maire de Lyon Gérard Collomb. L’étude démontre que les deux hommes seraient aux coudes à coudes avec respectivement 22% et 20% des voix. Un sondage Opinion Way-Fiducial pour Lyon Capitalecrédite l’écologiste de 24% d’intentions de vote contre 21% pour Thierry Braillard. Quand au député sortant, il recueillerait 33% des voix au premier tour, selon la première étude, quand le sondage réalisé pour Lyon Capitale le crédite de 30%. Si les deux gauches se tirent dans les pattes, ils sont cependant l’un comme l’autre en mesure de l’emporter au second tour. A noter que François Hollande a obtenu 53,9% des voix dans cette circonscription lyonnaise lors du second tour de la présidentielle.

Dans la 2e circonscription, ravit à la droite par le PS en 2007, le député socialiste sortant Pierre-Alain Muet devrait l’emporter largement, avec 56% des suffrages, contre son adversaire UMP Emmanuel Hamelin. Au premier tour, le socialiste recueille 34% d’intentions de vote (27% pour Emmanuel Hamelin). Le rapport de force est cependant favorable à la gauche puisqu’elle est clairement majoritaire si l’on ajoute les voix du Front de gauche (10%), d’EELV (7%) et de l’extrême gauche (2%).

Pierre-Alain Muet, champion de l’hémicycle

A trois jours du premier tour des législatives, l’observatoire citoyen nosdeputes.fr peut s’avérer un bon outil pour les indécis qui n’ont pas encore fait leur choix. Du moins, il permet de savoir qui des 14 députés rhodaniens sont les plus actifs de l’hémicycle. Ainsi, Pierre-Alain Muet, député PS sortant de la 2e circonscription remporte la palme de l’assiduité avec 158 semaines d’activités et 232 présences en commission. Côté UMP, Michel Terrot, député sortant de la 12e circonscription, emboîte le pas au socialiste avec 292 présences en commission comptabilisées. En fin de classement, on retrouve le socialiste Jean-Jack Queyranne (7e circonscription) et André Gerin (14e circonscription). Ils ne sont toutefois pas candidats à leur propre succession.

Parmi les plus investis, Pierre-Alain Muet, figure encore une fois en bonne place avec 1334 interventions, deux propositions de loi et dix rapports présentés. Alain Gerin (PCF), Philippe Cochet (député UMP dans la 5e circonscription) et Bernard Perrut (député UMP dans la 9e circonscription) sont également bosseurs. Jean-Jack Queyranne fait partie des moins travailleurs avec seulement 24 interventions et aucune présentation de rapport. En revanche, à gauche, on signe des amendements. André Gerin arrive en tête de liste avec 3885 amendements signés suivi par Pascale Crozon (députée PS dans la 6e) et Jean-Jack Queyranne (1140).

Archive du vendredi 8 juin 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *