Charger une moto pour le transfert, comment faire ?

Moto Triumph rouge

Transporter une moto n’est pas une mince affaire. En effet, transférer une moto d’un point A à un point B, lorsque vous ne la conduisez pas n’est pas une tâche aisée, et peut très vite devenir, un véritable parcours du combattant. Si vous êtes dans cette situation, et que vous recherchez une solution, vous êtes au bon endroit. Dans la suite de cet article, nous allons vous donner quelques conseils et astuces pour que le transfert de votre moto se fasse en toute sécurité et sans effort.

Première étape : Le matériel

Avant toute chose, vous devez vous assurer que vous disposez du matériel adéquat. Que ce soit pour une cour transport à l’intérieur de la ville ou encore un long voyage, vous devez toujours vous assurer d’avoir le matériel adéquat et surtout prendre garde à ce qu’il soit en bon état. Pour transporter votre moto, vous devrez vous munir d’une plateforme de transport, d’une remorque en quelque sorte.

Le choix de la remorque est très important. Privilégiez celles qui disposent de nombreuses goupilles et autres éléments pour accrocher les sangles. Plus il y en a, plus vous pourrez fixer de sangles, et plus votre moto sera stable et en sécurité. Les sangles constituent donc le second élément important à avoir. Que ce soit des sangles à cliquets ou autres, le choix est vaste et votre. Rappelez-vous seulement que vous devez vous baser sur leur résistance plus qu’autre chose. Pensez également à vous munir d’une rampe de chargement pour faire monter et descendre la moto de la remorque. Vous pouvez également opter pour une camionnette et pourquoi pas comme certain, sangler directement votre moto sur votre voiture. Mais, noter que cette dernière méthode est particulière difficile et déconseillée.

Deuxième étape : La procédure.

Pour commencer, arrimer votre plateforme ou votre remorque à votre véhicule, et vérifier attentivement les fixations. À moins de vouloir bousiller votre pare-brise arrière, la vérification des fixations dès le début et à tout moment est fortement recommandée.

  • Installez le rail, et vérifiez qu’il est stable afin d’éviter tout accident ou mauvaise manipulation.
  • Positionnez votre moto, face au rail et démarrer la. Attention, n’enclenchez que la première vitesse et faites attention en montant. Ne vous brusquez pas. Et si vous estimez avoir raté la manœuvre, redescendez et recommencez.
  • Arrivez sur la plateforme, installez la béquille de votre moto, et sanglez-la en commençant par la roue avant.
  • Rappelez-vous que les sangles se fixent uniquement sur les éléments solides de la moto
  • Vérifiez vos sangles en veillant tout particulièrement à ce qu’elles ne soient pas lâches. Une sangle lâche ne sert à rien.
  • Disposez des morceaux de mousse et autres matériaux épais aux endroits où les angles sont en contact avec des parties sensibles de la moto. Vous éviterez ainsi qu’elle les endommage.
  • Terminez votre installation en sanglant (si vous le voulez) la roue arrière de votre moto et placez une cale en dessous.

Si votre béquille est trop courte, placez également une cale en dessous afin qu’elle soit droite.

Rappelez-vous de toujours vérifier vos sangles pendant le voyage. Vous éviterez ainsi de mauvaises surprises. Au volant, adoptez une conduite beaucoup plus souple que d’ordinaire et évitez les freinages brusques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *